Accueil Belgique Politique

Sammy Mahdi (CD&V), le «Barack Obama du Aldi», tient sa revanche

Elu président du parti samedi avec un score canon de 97 %, le désormais ex-secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration veut incarner l’espoir d’un parti à la dérive dans les sondages. Les militants sont déjà conquis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Il ne manquait qu’une bande originale du style Eye of the Tiger pour accompagner un Sammy Mahdi bondissant, tout sourire et smartphone à la main, sur la petite scène du parc Plopsaland à La Panne. Le CD&V y organisait samedi sa journée des familles, histoire de se remonter le moral après la série de sondages désastreux qui placent le parti en queue de peloton au nord du pays. Et pour se motiver, rien de tel qu’un « ambianceur » hors pair comme Sammy Mahdi, officiellement intronisé président du CD&V devant un parterre de casquettes orange.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par HERMAN Romuald, dimanche 26 juin 2022, 15:15

    Il tient "sa revanche" contre qui ? L'auteur de l'article aurait pu préciser. Contre la méchante société occidentale inévitablement raciste qui l'a accueilli et a dû lui en faire voir de toutes les couleurs quand il était enfant (puisque c'est comme ça que les islamos-bobos-écolos-socialos et les woke-cancel culture considèrent notre société, encouragé en cela par toutes les Merkel et autre gloires du Grand brol européen) ?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 26 juin 2022, 15:56

    En octobre 2019, il brigue le poste de président du CD&V. Au premier tour il récolte 19 % des suffrages, suffisamment pour lui permettre d’accéder au second tour où il s'inclinera avec 46,88 % face à Joachim Coens (Wikipedia).

  • Posté par D L, dimanche 26 juin 2022, 10:47

    Bravo pour son parcours qui démontre que l'assimilation est le seul moyen d'intégrer des gens venus d'ailleurs dans un seul peuple tout le contraire de l'odieuse société multiculturelle prônée par les bobos gauchistes. C'est là que la Flandre réussit où la naïveté des francophones échoue.

  • Posté par D L, dimanche 26 juin 2022, 22:27

    De quels professionnels parlez-vous ?

  • Posté par J.-M. Tameyre, dimanche 26 juin 2022, 16:42

    La naïveté des ÉLECTEURS et l'OPPORTUNISME, les MANIPULATIONS et le CYNISME des POLITICIENS francophones, svp... Vous blanchissez bien vite les professionnels qui ont la bonne information.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs