Dossiers

Yves Leterme : la tempête Fortis (décembre 2008)

En décembre 2008, les CD&V Yves Leterme et Jo Vandeurzen (CD&V) sont soupçonnés d’avoir fait pression dans le dossier Fortis. Le Premier ministre et le ministre de la Justice démissionnent, ce qui entraîne la chute du gouvernement.

Trois jours pour une démission

Yves Leterme n’a pas connu d’état de grâce : le grand vainqueur du scrutin de juin 2007 a très vite été en sursis. Dès le début des négociations gouvernementales, en fait.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner