Accueil Culture Musiques

Charles Lloyd en trio

Chapel

Fiche - Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

Blue Note

Le saxophoniste Charles Lloyd, 84 ans, pourrait se contenter de se reposer, après six décennies de musique au plus haut niveau. Mais non, l’Américain ne parvient pas à s’arrêter d’explorer. Voici le premier d’une série de trois albums en trio. Dans ce Trios : Chapel, Lloyd a invité Bill Frisell, un guitariste qu’il a déjà installé dans ses Marvels, et Thomas Morgan, un contrebassiste toujours inspiré. Le 26 août sortira Trios : Ocean avec le guitariste Anthony Wilson et le pianiste Gerald Clayton. Le 28 octobre, ce sera Trios : Sacred Thread, avec le guitariste Julian Lage et le percussionniste Zakir Hussain.

Cet album s’appelle Chapel parce qu’il a été enregistré à la Coates Chapel de San Antonio, dont Charles Lloyd connaissait les belles propriétés acoustiques. Cinq pistes. Une reprise de Billy Strayhorn, une de Bola de Nieve, et trois compositions de Lloyd, dont Dorotea’s Studio, dédiée à son épouse et aussi agente et productrice Dorothy Darr, un morceau longuement et joliment introduit par Frisell et que Lloyd charge d’une expressivité amusée. L’osmose des trois musiciens et de leurs sonorités est magnifique. L’ambiance est sereine, lumineuse, méditative. Charles prend parfois la flûte plutôt que le sax et cela donne de la légèreté et de la tendresse. Charles Lloyd chaleureux, poète, philosophe ; Thomas Morgan solide, volubile sans l’être trop ; Bill Frisell, concentré, lumineux, au toucher élégant. Un trio parfait. Un album qui l’est aussi.

Charles Lloyd est en concert avec Bill Frisell le 9 juillet au Gent Jazz.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une