Accueil Économie Entrepreneuriat

En Belgique, le business des drones peine à décoller

Baigné par la technologie, notre pays possède tous les atouts pour exploiter les nouvelles potentialités générées par les drones. A ceci près que la prévention des risques y est aussi très poussée en raison de la densité de population. Entre l’administration et les entreprises, le dialogue est pour l’instant compliqué.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

A force d’en entendre parler ou d’en voir les images se multiplier, on pourrait penser que les drones ont envahi notre quotidien ou sont en passe de le faire. Pour l’heure, cependant, les voir voler au-dessus de nos têtes relève davantage de l’exception que de la règle…

« Le secteur commence à peine à se structurer », confirme Emilien Watelet, à la tête de l’incubateur ID2Move, à Nivelles, une structure qui travaille en partenariat avec l’ULB notamment. « Le changement de législation l’an dernier a simplifié l’accès au pilotage, mais pas vraiment aux applications. »

Pour résumer la chose : s’il est de plus en plus facile de faire voler un drone, il reste compliqué d’y prendre appui pour générer une activité. « Le pilote, sauf exception, produit en lui-même peu de valeur ajoutée : ce qui importe, c’est le business, de l’image à l’inspection en passant le transport par exemple, que le drone va permettre de développer. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Huele Catherine, mardi 28 juin 2022, 10:34

    « Des drones équipés de censeurs cherchent une personne et se concentrent de manière autonome sur une zone dès que l’un d’entre eux y a détecté un signal. » ... La censure a de beaux jours devant elle !

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 28 juin 2022, 1:45

    Qu'on s'occupe d'abord de régler les très nombreux problème au sol...

  • Posté par Jean Luc, mardi 28 juin 2022, 1:39

    "regarder de manière trop stricte les projets innovants, plus sous l’angle du risque que de l’opportunité" - Tout le problème est que toi, tu regardes plus sous l'angle de l'opportunité de te faire du pognon, et que les risques pour la population ne t'intéressent pas trop, quoi que tu en dises hypocritement.

Aussi en Entrepreneuriat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs