Dossiers

Jacqueline Galant : la goutte d'eau (avril 2016)

La ministre de la mobilité présente sa démission le 15 avril 2016 alors qu'elle se trouvait au cœur d’une controverse portant sur la sécurisation des aéroports du pays. Pressée par son administration de débloquer des moyens dans le contexte de la menace terroriste, elle niait avoir pris connaissance de documents prouvant des manquements de personnel et d’organisation. Elle avait menti. Inacceptable pour le Premier qui exige sa démission après les attentats de Bruxelles qui ont durement frappé le pays. Cette démission intervient après une longue série noire pour la ministre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner
Plus d'articles