Accueil Culture Arts plastiques

Marie Sordat, Sarah Joveneau et Laure Winants: trois univers de photographes

Pour quelques jours encore, la photographie est à l’honneur dans deux petits espaces très actifs de la capitale : à l’Enfant Sauvage avec Marie Sordat et Sarah Joveneau et chez Odradek avec Laure Winants.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Avec l’arrivée des vacances, l’activité se réduit dans de nombreuses galeries. Il reste pourtant de petits lieux qui continuent à mettre en valeur le travail d’artistes à découvrir. Dans le domaine de la photographie notamment.

À l’Enfant Sauvage, on peut ainsi découvrir les travaux de Marie Sordat et Sarah Joveneau. Au rez-de-chaussée, l’univers de la première nous plonge dans les tons noirs d’un monde où les personnages croisés par la photographe semblent incapables de dialoguer. Le titre NADA donne le ton d’une série d’images voguant entre l’intime et le documentaire décalé. Une sorte d’état du monde où, des univers urbains au monde de la nature, chacun semble en quête d’un monde où la lumière viendrait enfin dissoudre la noirceur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs