Accueil Opinions Éditos

La fiscalité automobile passe la première. Avant de caler?

Depuis 2019, la réforme de la fiscalité automobile est présentée comme un projet essentiel pour une Wallonie qui veut s’inscrire dans la transition écologique et énergétique. Le parcours législatif sera très long et semé d’embûches.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

On a très vite eu un doute. Depuis 2019, la réforme de la fiscalité automobile est présentée comme un projet essentiel pour une Wallonie qui veut s’inscrire dans la transition écologique et énergétique. Ecolo a mis la pression et d’ailleurs c’est Philippe Henry (Ecolo), le ministre de la Mobilité, qui est en charge du dossier et pas son collègue des Finances.

Après trois années de palabres et de déchirements, une avancée majeure sur un dossier aussi sensible voire clivant, mais réellement emblématique pour la législature en cours, aurait mérité une communication bien charpentée, en présence des représentants du PS, du MR et d’Ecolo montrant leur unité. Un peu de fierté, que diable !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, mercredi 29 juin 2022, 15:58

    Avant j'avais une petite voiture mais qui consommait plus de 9 l/100km, maintenant j'ai un suv neuf qui consomme moins de 6 l/100km. Oui, il est plus lourd mais quand je vois toute la technologie qui y a été ajouté pour ma sécurité et celle des autres, cela se comprend. De plus, vu que nous vieillissons, il est plus facile d'y entrer et d'en sortir surtout pour mes beaux parents (presque 90 ans) lorsque je vais les conduire quelques parts. Mais vu qu'elle est plus lourde, je ne pourrais pas reprendre un modèle similaire dans l'avenir car les taxes seraient fortement augmentées mais pas mes revenus tout cela sous excuse de la pollution, encore une fois, la solution écolo, taxer mais pas apporter de solution pour diminuer celle ci. Pour rappel, leur solution pour les pmc, introduction d'une taxe à l'achat et de sacs bleus payant d'où plus de déchets au bord des routes. Autre chose concernant les voitures de société, leurs voitures de fonction devraient aussi être concernées car il n'y a pas si longtemps, certains élus écolos ont changé le charroi pour des véhicules plus polluants.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 29 juin 2022, 22:45

    +100

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 28 juin 2022, 22:07

    ENCORE une mesure anti-voiture; une ! L'automobiliste a toujours été le citron que l'on presse. On est certes habitué ... mais ce qui est fort , c'est le discours hypocrite que l'on nous sert aujourd'hui : même les morts servent de fond de commerce aux politiciens.

  • Posté par Lemaire Didier, mardi 28 juin 2022, 16:56

    Si le poids d'un véhicule est important, il faut tenir compte du pourquoi un véhicule pèse lourd. Ce qui a considérablement augmenté le poids des véhicules est le besoin de sécurité : le renforcement des carrosseries au niveau des portières, l'ABS, les habitacles indéformables pour résister aux chocs, selon le sinistre henry, il faudrait donc sacrifier la sécurité pour atteindre un poids escrologiquement satisfaisant. Mais ce que ce triste sire ne dit pas c'est qu'il n'ose pas s'attaquer au VRAI problème : les camions qui sont bien plus lourds que les plus lourdes berlines, bien plus polluants et bien plus dangereux. Les camions polluent à qui mieux mieux et pourtant ne sont pas une bonne solution pour le transport à travers l'Europe, ce transport devrait être effectué en train et à destination, en camionnettes électriques, et tant pis si le client doit payer un peu plus cher, ce ne sera qu'un détail par rapport à la valeur ajoutée de la marchandise.

  • Posté par BAES Philippe, mardi 28 juin 2022, 12:24

    La Wallonie augment la TMC et la TC de certains véhicules, mais Bruxelles voudrait remplacer ces taxes par une taxation au kilomètre. Les plus malins comprendront vite comment immatriculer leur véhicule dans une région et circuler dans une autre...

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs