Accueil La Une Belgique

Des gardiens de prison chez Charles Michel: «une grosse frayeur» pour sa famille

Ils voulaient rencontrer le Premier ministre mais sont tombés nez-à-nez avec sa femme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Une vingtaine de gardiens affiliés à la CSC et à la CGSP de la prison de Namur ainsi que trois gardiens de la prison de Lantin (province de Liège) se sont rendus samedi matin dès 5h30 devant le domicile privé du Premier ministre Charles Michel à Wavre (Brabant wallon), a appris l’agence Belga de source syndicale. La police locale de Wavre n’a pas souhaité commenter cette information.

«Nous avons attendus 6h00 du matin et nous avons sonné chez lui. Sa femme nous a ouvert la porte. On nous a dit qu’il n’était pas là», a commenté un délégué CSC de la prison de Namur. L’objectif était pourtant justement de rencontrer le Premier ministre pour lui faire part une nouvelle fois de leurs revendications.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par MINE, dimanche 12 juin 2016, 16:53

    les visites domiciliaires chez les gens au chômage, c´est normal; Il faut vérifier, quand il s´agit de l´argent des contribuables qu´on distribue. Ne mélangeons pas tout.

  • Posté par Paul Adam, dimanche 12 juin 2016, 9:48

    Et les visites domiciliaires chez les gens au chômage Alors ???

  • Posté par MINE, samedi 11 juin 2016, 18:02

    Ces gardiens de prison, on finira par les hair ou les mépriser. Ils ne sont même pas capables de respecter la vie et le domicile privés.A quand des sanctions?

  • Posté par Michel-Julien Renette, dimanche 12 juin 2016, 10:57

    Comme Raymond, je pense que l'évocation de la personnalité juridique pourrait les calmer ou la vérification fiscale; il y a un certain temps, des délégués de la section livres avaient eu des problèmes, et avec la direction centrale et avec le fisc

  • Posté par Mathieu Colmant, dimanche 12 juin 2016, 7:42

    @ raymond : exactement. Les syndicats vont vite récolter le service minimum et la personnalité juridique

Plus de commentaires

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs