Accueil So Soir

Coronavirus: les femmes et les personnes en surpoids sont plus susceptibles d’être victimes du covid long

Parmi les symptômes les plus persistants, on retrouve la fatigue et les maux de tête.

Temps de lecture: 2 min

Les femmes et les personnes en surpoids ont un risque plus élevé de contracter un covid long. C’est ce qu’a montré une étude menée mardi par l’Institut de santé Sciensano. Les participants à l’étude étaient les plus susceptibles de se plaindre de fatigue ou d’épuisement plusieurs mois après une infection.

Avec l’étude Covimpact, Sciensano veut en savoir plus sur le covid long et ses effets à long terme sur la santé physique, mentale et sociale. Sciensano parle de covid long quand une personne qui, trois mois après l’infection, présente encore au moins un symptôme lié à cette infection.

Selon l’étude menée auprès de 2 000 participants, 47 % d’entre eux ont déclaré présenter au moins un symptôme trois mois plus tard. Après six mois, c’était toujours le cas pour 32 % des participants. Six mois après l’infection, la fatigue/l’épuisement était le symptôme persistant le plus courant chez les participants atteints de covid long (50 %). Parmi les autres symptômes persistants figurent les maux de tête (32 %), les problèmes de mémoire et de concentration (32 %), les douleurs musculaires (28 %), les difficultés respiratoires (27 %) et les troubles du sommeil (22 %).

Tous les participants atteints de covid long ne déclarent pas une moins bonne santé après leur infection. Environ 30 % des participants ayant un covid long ont le sentiment de s’être complètement rétablis malgré tout. A l’inverse, 4 % des personnes atteintes de covid souffrent de limitations fonctionnelles sévères et 2 % de graves difficultés respiratoires. En outre, 3 % des participants déclarent avoir des problèmes financiers importants en raison de leur état de santé.

Il est frappant de constater que certaines personnes sont plus susceptibles d’avoir un covid long. Il s’agit notamment des femmes, des personnes ayant un faible niveau d’éducation, des antécédents de maladies chroniques et des personnes en surpoids ou obèses.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en So Soir

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une