Accueil Culture Livres

PointCulture: le projet est bien accueilli, l’outil semble sauvé

Les nouvelles missions proposées par l’ancienne Médiathèque ont convaincu l’administration. La continuité de PointCulture serait en bonne voie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Pour l’équipe de PointCulture (autrefois Médiathèque), les douze mois écoulés auront été particulièrement éprouvants. En juin 2021, un projet de renouvellement de leur contrat-programme avait été refusé et, six mois plus tard, un nouveau projet avait été rejeté en des termes assez rudes par l’administration et par l’instance de gouvernance culturelle, la Commission de l’action culturelle et territoriale : « aucune ligne directrice », « analyse des publics absente », « couverture territoriale problématique », etc.

Début de cette année, l’ex-Médiathèque et ses 85 travailleurs ne devaient dès lors leur salut qu’à une convention transitoire de six mois, le temps de tenter une nouvelle fois de se réinventer sous le regard d’un comité de pilotage et avec l’appui d’une expertise externe. Un alignement budgétaire (de l’année académique vers l’année civile) compliquait un peu plus la donne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Les chambres d’hôtel des écrivains: Jack Kerouac et le Chelsea Hotel à New York

« Refuge » légendaire d’artistes, poètes, musiciens, réalisateurs et écrivains fauchés dans le New York des années 1940-1950, le Chelsea Hotel incarne presque à lui la culture populaire d’après-guerre et continue d’inspirer des générations d’auteurs, avec ses innombrables glorieux fantômes. Fermé pendant une décennie pour réparer les outrages du temps et de la nature humaine, il rouvre progressivement ses portes au public, étage par étage, rénové de fond en comble. Ou presque.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs