Accueil Monde France

France: Yaël Braun-Pivet, première femme élue à la présidence de l’Assemblée nationale

Avec l’élection au perchoir de Yaël Braun-Pivet, mardi, la France a rejoint avec retard la quasi-totalité de ses voisins européens dont les assemblées nationales sont ou ont été présidées par des femmes.

Temps de lecture: 2 min

Première femme à occuper cette fonction sous la Ve République, la députée LREM Yaël Braun-Pivet a été élue mardi présidente de l’Assemblée nationale, la France rattrapant ainsi son retard sur la quasi-totalité de ses voisins européens.

Ephémère ministre des Outre-mer et présidente de la commission des Lois au Palais Bourbon sous la précédente législature, celle qui était encore novice en 2017 a été élue au 2e tour par 242 voix, soit la majorité absolue des suffrages exprimés qui était nécessaire. « Enfin ! Pour la première fois de son histoire, l’Assemblée nationale sera présidée par une femme », venait de la féliciter M. Véran sur Twitter, avant l’annonce officielle du résultat.

« Débattre » plutôt que « se battre »

L’Assemblée nationale « a le visage de la France », a souligné sa nouvelle présidente Yaël Braun-Pivet aussitôt après son élection mardi, plaidant pour « débattre » plutôt que « se battre » dans l’hémicycle où les macronistes n’ont plus la majorité absolue.

« Les Français nous enjoignent de travailler ensemble, de débattre plutôt que de nous battre », a appelé l’élue, première femme à occuper cette fonction. « L’Assemblée doit être une chance pour notre pays », a insisté celle qui était encore novice en politique en 2017.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une