Accueil Monde France

France: l’infernale recherche d’une voie pour gouverner

Elisabeth Borne se déploie tous azimuts pour tenter de sortir de la crise. Dans son viseur, un gouvernement d’ouverture et des majorités à la carte. Une loi sur le pouvoir d’achat servira de premier test.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Une rentrée tout en symboles… Dix jours après les élections législatives qui n’ont dégagé qu’une majorité relative en faveur d’Emmanuel Macron, la nouvelle Assemblée nationale a siégé pour la première fois ce mardi dans l’hémicycle. Le doyen des élus, José Gonzalez, étant un parlementaire d’extrême droite, la séance a d’abord été présidée par un député du Rassemblement national applaudi lorsqu’il a évoqué, en tant que pied-noir, sa nostalgie de l’Algérie française. Ce fut un moment de stupeur pour de nombreux parlementaires, qui ont réalisé à cet instant ce que signifiait concrètement dans cette enceinte la présence de 89 députés du RN, du jamais vu. Puis, une femme a été désignée au « perchoir ». En d’autres temps, l’élection de la marcheuse Yaël Braun-Pivet (elle a obtenu 242 voix au deuxième tour de scrutin), première femme sous la Ve République à présider la chambre basse après quatorze hommes à ce poste, aurait fait l’événement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par D Marc, vendredi 1 juillet 2022, 13:53

    Après le coup de téléphone du Président tchèque, Macron peut retourner aux affaires françaises ... Tout va très bien Madame la marquise … Allô, allô France ! Quelles nouvelles? Absents depuis six mois, A la TV Je vous regarde ; Que trouverai-je à l’Union européenne ? Tout va très bien, Monsieur Razi, Tout va très bien, tout va très bien. Pourtant, il faut, il faut que je vous dise On déplore un tout petit rien: Un incident, une bêtise, L’ouverture des centrales au charbon, Mais, à part ça, Monsieur le Président Tout va très bien, tout va très bien. Allô, Brigitte! Que se passe-t-il? Il n’y a plus de gaz ? Dites-moi Première dame Ce qui s’est passé ? Cela n'est rien, Monsieur le Président, Cela n'est rien, tout va très bien. C'est Poutine Qui a fermé son robinet ; Tout va très bien Monsieur le Président. Allô, Manu! Quelles nouvelles? Le plan climat mort aujourd’hui ! Expliquez-moi Jupiter, Ce qui s’est passé. Cela n'est rien, Monsieur le Président, Cela n'est rien, tout va très bien. Pourtant il faut, il faut que je l’avoue, J’ai fait une bêtise : C’est la guerre En Ukraine Qui provoqua les pénuries Qui provoqua l’inflation, Qui réchauffera le climat. Mais tout va très bien Monsieur le Président, Tout va très bien.

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 30 juin 2022, 14:26

    Une voie possible est celle de la gauche extrême, qui s'imposerait par une révolution de type bolchevique. Ce serait donc la voie du Ché "main de fer".

  • Posté par Patric Stun, jeudi 30 juin 2022, 13:53

    Il est vrai que les français sont des grandes gueules pour qui faire des compromis n'est même pas envisageable. Avec un parlement qui penche à droite, rien n'empêche ce gouvernement de droite de gouverner.

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 29 juin 2022, 16:16

    Tout mais pas Mélenchon !!!!!

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs