Accueil Sports Autres sports

Logan Vanhuys sauve l’honneur de la natation belge aux Mondiaux

Après les résultats décevants en piscine, la semaine dernière, le Mouscronnois a fini 10e du 10 km en eau libre. Le meilleur résultat de sa carrière à ce niveau.

Temps de lecture: 2 min

Ça fait du bien ! » C’est un vrai cri du cœur qu’a lâché Logan Vanhuys, ce mercredi, à l’issue de l’épreuve du 10 km en eau libre aux Mondiaux de natation, à Budapest. A 25 ans, le Mouscronnois, qui restait sur deux années compliquées, notamment en 2021 où il avait littéralement sombré lors de l’épreuve de qualification pour les JO de Tokyo, a, fini 10e à 2 min 27 du vainqueur, l’Italien Paltrinieri, qui avait déjà triomphé sur 1.500 m lors des épreuves en piscine la semaine dernière.

« J’ai fait la course que je devais avec la forme du moment », a-t-il expliqué. « Je suis longtemps resté autour de la 25e place et, à deux tours de la fin, il y a eu une cassure. Je n’ai pas pu accompagner le groupe de tête, qui était imbattable avec notamment les Italiens Paltrinieri et Acerenza, l’Allemand Wellbrock et le Français Olivier. Mais je suis toujours resté aux avant-postes du groupe des poursuivants avant de finir 10e. »

Le résultat de Vanhuys est, de loin, le meilleur de la mini-délégation belge – 5 nageurs – qui a participé à ces Mondiaux et le meilleur de sa carrière après sa 15e place, il y a trois ans, aux Mondiaux de Gwangju. Un résultat survenu deux mois à peine après son changement d’entraîneur lui qui a quitté Philippe Lucas pour un autre Français, Thomas Javaux, avec qui il s’entraîne désormais à Lille.

« Avec Lucas, ça ne marchait pas », lance-t-il. « Je ne faisais aucun résultat et il fallait prendre une décision. J’avais déjà voulu rentrer l’an dernier, après la manche de Coupe du monde d’Abou Dhabi, mais on m’avait dit de rester à l’époque. Depuis que j’ai pris la décision de rejoindre Javaux, j’ai terminé 20e en Coupe d’Europe à Piombino, en Italie, 16e en Coupe du monde à Setubal, au Portugal, et 10e aux Mondiaux ! »

De quoi reprendre courage à deux ans des Jeux olympiques de Paris qu’il ne veut absolument pas louper.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb