Accueil Guerre en Ukraine

La menace de Poutine quant à un potentiel déploiement en Finlande et en Suède

S’il assure qu’il n’y a « pas de problème », le président russe a néanmoins mis en garde l’Otan.

Temps de lecture: 2 min

La Russie ne voit « pas de problème » dans une éventuelle adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan, a assuré mercredi le président russe Vladimir Poutine. « Nous n’avons pas de problèmes avec la Suède et la Finlande, tels qu’on a avec l’Ukraine », a déclaré M. Poutine, lors d’une conférence de presse à Achkhabad, la capitale turkmène.

« Nous n’avons pas de différends territoriaux (…), il n’y a rien qui pourrait nous déranger du point de vue de l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Otan », a assuré le maître du Kremlin. « Si la Finlande et la Suède le souhaitent, qu’elles y adhèrent. C’est leur affaire, elles peuvent adhérer où elles veulent », a-t-il souligné.

Mais « en cas de déploiement de contingents militaires et d’infrastructures militaires là-bas, nous serons obligés de répondre de manière symétrique et de créer les mêmes menaces pour les territoires d’où émanent les menaces pour nous », a averti Vladimir Poutine.

Le processus d’adhésion de la Suède et de la Finlande, qui ont décidé de rejoindre l’Alliance en réaction à l’offensive russe en Ukraine en cours depuis le 24 février, a été officiellement lancé mercredi lors du sommet de l’Otan à Madrid. La Russie a jusqu’ici dénoncé les aspirations des deux pays nordiques, y voyant notamment un « facteur déstabilisateur » pour les affaires et la sécurité internationales.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Bonmariage Philippe, dimanche 3 juillet 2022, 10:10

    ce mec dictateur communiste dans toute sa splendeur ne vise qu'une chose remettre au goût du jour tous les pays qui faisait partie du bloc de l'est! avant la chute du mur j'ai toujours dit qu'il ne fallait pas l'abatre !!

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 30 juin 2022, 15:10

    Tant que Poutine reste dans une "réponse SYMÉTRIQUE" ... où est le problème ? >>> Mais le genre de "symétrie" en TUANT; VIOLANT VOLANT et Détruisant tout chez sont voisin ... là je lui demanderai de revoir ses cours de géométrie élémentaire !

  • Posté par Mauer Marc, jeudi 30 juin 2022, 14:48

    1) Bien sûr vu qu’il ne peut pas s’y opposer. Donc, ça ne le dérange pas. Sémantique Poutine. 2) Il accumulera des troupes aux frontières ? Tant mieux pour lui, et cela signifie qu’il lui reste encore trop de fonds. Qu’il gaspille !

  • Posté par Clark Vince, jeudi 30 juin 2022, 14:43

    Putin se dégonfle. C'est et ça a tjrs été dans la mentalité des gouvernements russes. Pas de couilles !

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 30 juin 2022, 10:30

    À vrai dire, je crois que ça le gêne mais que c’est sans commune mesure avec les plans occidentaux pré-2014 qui visaient à d’abord inclure l’Ukraine puis à chasser les Russes de Sebastopol. Si ce prix est la contrepartie d’une préservation de l’accès aux mers chaudes et d’une domination désormais quasi uniquement partagée avec les Turcs de la Mer Noire et la transformation de la mer d’Azov en lac russe, les sanctions économiques étant un fiasco, j’ai quand même l’impression qu’il gagne beaucoup au change.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une