Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Philippe Gilbert: «Réussir un bon Tour, j’en suis encore capable»

L’Ardennais va disputer sa dernière Grande Boucle.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Relax mais évidemment pas démob’. Sourire lumineux sur des joues émaciées, comme lorsque la forme irradie son organisme. Philippe Gilbert respire le bien-être, quelques heures avant d’ouvrir son douzième Tour de France. Le douzième et dernier, l’info n’aura échappé à personne.

À la mi-octobre, à quarante ans bien sonnés (un anniversaire qu’il célébrera justement ce lundi 5 juillet, lors de la journée de transition du Tour, entre le Danemark et le Pas-de-Calais), l’un des plus grands cyclistes que la Belgique ait enfantés mettra un point final à ses aventures de compétiteur. Une œuvre majeure, énorme, riche de 20 volumes où les coups de force se mêlent aux coups durs, des aventures que l’Ardennais a vécues avec une intensité qu’il a toujours injectée à son métier, comme un souffle qui vivifie la passion.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs