Accueil Immo

Immobilier: l’horeca a besoin d’investisseurs

SIA.architects a réuni des acteurs du secteur horeca et des investisseurs désireux de diversifier leurs avoirs pour évoquer l’avenir d’un secteur qui a énormément souffert de la pandémie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 3 min

Si on associe souvent immobilier et investissement, on pense trop peu souvent à l’investissement qui peut être réalisé dans le secteur horeca. Or, ce dernier est une source d’investissement non négligeable, comme peuvent l’être d’autres secteurs de l’immobilier (résidentiel, bureaux, logistique…). Il peut notamment intéresser un investisseur désireux de diversifier ses placements. C’est également une manière de « miser sur un chef » en lui confiant une partie de son portefeuille pour construire, rénover ou aménager son restaurant.

Mais cette démarche vaut dans l’autre sens aussi. Beaucoup de propriétaires de lieux de bouche veulent repenser leur lieu de travail, mais ils n’ont pas toujours les moyens suffisants pour le faire. Surtout aujourd’hui, après deux années de pandémie qui n’ont rien arrangé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 30 juin 2022, 10:56

    Dans tous les domaines, trouver des investisseurs (donc des actionnaires) va devenir de plus en plus compliqué, puisqu'on les présente maintenant comme étant tous des salauds qui ruinent le peuple et méritent donc d'être taxés jusqu'à n'avoir plus rien.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 30 juin 2022, 11:18

    Bin disons surtout que l'horeca... Vous êtes déjà à la base un connard de fraudeur présumément néonazi ou du moins sur le chemin du nazisme... puis un jour, il y a une pandémie, on vous ferme du jour au lendemain. Puis vous pouvez rouvrir si vous achetez des plexiglas et des filtres. Mais deux semaines après vous être réendetté encore plus pour les investissements, on vous ferme de nouveau. Puis, comme tout le monde veut son auréka à dispo en permanence mais sans devoir aller travailler soi-même pour faire le larbin à 5 euros/h puisque sans black, c'est ça que ça donne (ah bin, oui, on veut du légal-durable-responsable), il n'y a pas assez de personnel... Franchement, autant aller placer son pognon au casino.

Aussi en Immo

Ardn-bnb, à La Roche-en-Ardenne: la conciergerie version tourisme

La société Ardn-bnb permet aux propriétaires d’hébergements touristiques de déléguer complètement la gestion de ceux-ci. Ce concept de conciergerie offre aussi de nombreux services aux voyageurs et une belle vitrine touristique à la région…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs