Accueil Société

Douanes: des contrôles accrus à Brussels Airport cet été

Les Belges repartiront pour la première fois depuis la pandémie en masse vers leurs vacances: Brussels Airport a ainsi tenu à rappeler certaines règles douanières à ne pas oublier.

Temps de lecture: 3 min

Les douanes seront plus alertes que jamais aux différents aéroports du pays durant ces vacances d’été, les premières depuis le début de la pandémie de coronavirus où les Belges vont repartir massivement en dehors des frontières de l’Union européenne. Alcool, tabac, contrefaçons, drogues, voyage avec des animaux, etc. Mieux vaut connaître les règles et interdictions pour ne pas avoir de mauvaises surprises au retour ou à l’arrivée en Belgique.

En 2019, 305.000 personnes avaient été contrôlées par les douaniers à l’aéroport de Zaventem, contre 120.760 l’an dernier. Un chiffre forcément influencé par la limitation dans les déplacements des Belges en raison du Covid-19 mais qui a déjà été dépassé durant les cinq premiers mois de l’année (129.124).

Tabac, alcool, faune et flore

Après deux ans sans voyages ou presque en dehors de l’Union européenne, l’administration fédérale a tenu jeudi à rappeler les règles en vigueur depuis Brussels Airport. En particulier celles entourant le tabac: hors UE, il est interdit de ramener plus d’une farde par personne. Sinon, il faut déclarer la marchandise supplémentaire et payer des accises (entre 50 et 60 euros). Si le passager ne la déclare pas et qu’il est intercepté, il devra s’acquitter d’une amende en plus des accises, pour un montant avoisinant 150 euros par farde.

Autres règles d’or: pas plus d’un litre d’alcool fort par personne lorsqu’on revient d’en dehors de l’UE et ne pas ramener, même sous forme d’objet souvenir, de la faune et de la flore protégée par la convention Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction). On pense ici à l’ivoire, aux morceaux de coraux ou à de la peau de crocodile ou de serpent intégrée à un bracelet pour les cas les plus connus ou courants.

On ne peut pas non plus revenir d’en dehors de l’UE avec des marchandises contrefaites ou bien avec des produits neufs ou des cadeaux pour une valeur dépassant les 430 euros sans les déclarer. Avis aux adeptes de shopping généreux aux États-Unis ou au Royaume-Uni, même ceux revenant en train avec l’Eurostar...

Des contrôles accrus cet été

Toute personne arrivant/revenant avec plus de 10.000 euros sur elle est tenue de la déclarer et la somme pourra être saisie le temps d’une enquête.

Lorsqu’on voyage avec un animal, il est par ailleurs indispensable de détenir tous les documents requis le concernant, rappelle le SPF Finances.

Enfin, de la drogue est très régulièrement interceptée et saisie dans les différents aéroports du pays, que ce soit par des personnes en ayant avalé ou en ayant transporté dans un double fond de leur bagage. Sans parler des opérations de contrôle dans les activités cargo.

Les voyageurs revenant d’en dehors de l’UE sont donc avertis: les douaniers veilleront au grain cet été.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko