Accueil Belgique Politique

Pensions: Thomas Dermine (PS) «n’en revient pas» et «recadre» la secrétaire d’Etat au Budget

Dans « Le Soir », la secrétaire d’Etat au Budget agitait la menace d’une suspension de subsides européens à la relance si la réforme des pensions n’aboutit pas. Responsable du plan de relance, Thomas Dermine estime qu’il n’y a pas péril en la demeure.

Temps de lecture: 2 min

Ambiance au gouvernement fédéral. Dans « Le Soir » ce matin, la secrétaire d’Etat au Budget, Eva De Bleeker (OpenVLD), invitait la ministre des Pensions, Karine Lalieux (PS) « à se mettre au travail » pour aboutir sur la réforme des pensions, attendue pour le 21 juillet. La libérale flamande évoquait un risque en cas de défaut d’accord : que l’Union européenne refuse à la Belgique des fonds importants du plan de relance faut de réforme des Pensions.

Thomas Dermine (PS), secrétaire d’Etat à la relance, qui gère le plan de relance au fédéral réagit par un communiqué de « recadrage » de sa collègue, selon son intitulé. « Je n’en reviens pas des propos tenus par le secrétaire d’Etat au Budget. » Il confirme toutefois bel et bien que le versement des fonds européen est lié à l’arrivée de la réforme des pensions, mais estime, lui qu’il n’y a pas péril en la demeure. « Il est tout à fait exact que les versements du fond de relance Européen se font par tranches de paiement, liés à des jalons (tels que la réforme des Pensions, NDLR). Si la Commission européenne estime qu’un des jalons n’a pas été rencontré, une partie du versement de la tranche peut effectivement être suspendue. Mais le pays membre a alors 6 mois de plus pour atteindre le jalon qui n’aurait pas été rencontré. » La Belgique dispose donc d’un temps de réaction.

Thomas Dermine refuse d’autre part que la responsabilité soit mise sur le dos de la ministre (socialiste) des Pensions, Karine Lalieux. « Rappelons que les décisions en Conseil des ministres se font par consensus. L’adoption d’une réforme des pensions est donc une responsabilité collective. »

« Les propos de la Secrétaire d’Etat au Budget méconnaissent la réalité de nos relations avec la Commission Européenne qui sont excellentes. Ils ajoutent une confusion inutile au débat dans des dossiers qui sont importants pour nos concitoyens. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par collin liliane, jeudi 30 juin 2022, 15:05

    Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (VLD): "L'Europe nous a donné pas mal d'argent pour la relance. Et pour cela, il faut que les pensions soient réformées. D'où l'importance de ce débat au kern." Il s'oppose aussi au PS, en déclarant: "Quelqu'un qui a chômé toute sa vie peut actuellement avoir autant de pension qu'une personne qui a bossé pendant 30 ans. Cela doit changer". Le bon sens libéral flamand contre l'électoralisme socialiste francophone.

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 30 juin 2022, 16:56

    La pension de chacun devrait être proportionnelle au total de ses cotisations, pas au nombre d'années pendant lesquelles il a cotisé. Ce serait infiniment plus juste que le système actuel.

  • Posté par OPDEBEECK Jean-Marie, jeudi 30 juin 2022, 14:32

    Donc, on a 6 mois..pourquoi se presser .? Ces PS sont indécrottables !!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 1 juillet 2022, 17:57

    De là à en faire une fixette...

  • Posté par collin liliane, vendredi 1 juillet 2022, 15:10

    @Smyers Jean-pierre Et puisque vous soulevez le sujet, l'immigration est partie prenante dans tous les sujets: l'international, la politique, l'économie, le social, l'écologie, le logement, la police, la Justice, la sécurité, la culture, les cultes ... en fait, rien n'y échappe. Il est donc parfaitement normal d'en parler quand on n'est pas vraiment fan du politiquement correct et de la langue de bois.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une