Accueil Opinions Chroniques

«Déjà vu»: Biden-Carter, même combat?

Après la décision de la Cour suprême sur l’avortement, le président Biden est contesté par son propre camp pour sa mollesse. Son destin ressemble de plus en plus à celui de Jimmy Carter.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Et si une des victimes collatérales du revirement de la Cour suprême américaine sur l’avortement s’appelait Joe Biden ? Il n’est certes pour rien dans cette décision, il s’agit au contraire d’une bombe à retardement laissée par son prédécesseur et ennemi juré, Donald Trump. Mais l’aile gauche du Parti démocrate estime que sa réaction fut trop mièvre. Une fois de plus. Une fois de trop ?…

En apprenant la décision, le président Biden a évoqué « un triste jour pour la Cour suprême et les États-Unis » et, dans la foulée, a appelé le Congrès à rétablir l’arrêt pro-IVG en tant que loi fédérale et à défendre le droit à l’avortement et les libertés personnelles, mais en préservant la paix et les actions non-violentes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Vanloo , jeudi 30 juin 2022, 20:27

    Erreur de casting pour les démocrates dès le départ, il aurait choisir Bernie Sanders beaucoup plus pugnace

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 30 juin 2022, 22:51

    Impossible à faire élire.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs