Accueil Belgique

Un «gendarme» sous les ordres du secrétaire d’Etat

L’Office des étrangers ne s’occupe pas seulement de l’enregistrement de la demande d’asile. C’est lui qui gère les centres fermés, les retours forcés et les régularisations pour motif médicaux ou circonstances exceptionnelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Pour des migrants qui arrivent en Belgique, l’Office des étrangers est d’abord une formalité. Pourtant, l’enregistrement de la demande d’asile n’est qu’une petite partie du travail de l’Office qui, du reste, ne joue pas le meilleur rôle. C’est en effet cette administration qui est compétente pour la gestion des centres fermés, pour les retours volontaires ou forcés, quand le demandeur a été débouté, ainsi que pour les procédures de régularisation, visant à octroyer un titre de séjour pour des raisons médicales (le « 9 ter » dans le jargon) ou pour des circonstances exceptionnelles (le « 9 bis »).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs