Accueil Monde Union européenne

Union européenne: une présidence tchèque tournée vers l’Ukraine

La Tchéquie succède ce vendredi à la France à la présidence tournante du Conseil. Avec des priorités dictées par la guerre : l’accueil des réfugiés et la reconstruction du pays, les risques de pénurie d’énergie et la flambée des prix.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Le rôle de l’Europe n’est plus, et ne sera plus jamais, de régner sur le monde, de disséminer par la force sa prospérité ou ses valeurs, d’imposer sa culture, de dicter le cours des choses. Le seul rôle significatif que l’Europe peut jouer, au siècle prochain, est d’être la meilleure possible, et d’aider par là à créer un nouveau modèle de coexistence mondiale. » Inspirer plutôt que diriger, ainsi Vaclav Havel esquissait-il l’Europe du XXIe siècle. C’était en 1996, à Aix-la-Chapelle, la République tchèque qu’il présidait venait de déposer officiellement sa candidature d’adhésion à l’Union européenne, qu’elle rejoindrait finalement en 2004. Dès ce vendredi, elle assume, pour la deuxième fois de son histoire, la présidence tournante du Conseil… En présentant leur programme pour les six prochains mois, ministres et diplomates tchèques évoquent d’emblée le discours de leur ancien chef d’Etat, lequel concluait, voici 26 ans, à la nécessité d’une pause, pour réfléchir à l’Europe de demain…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Vanloo , vendredi 1 juillet 2022, 22:08

    Heureusement que les nains européens ont le bouc émissaire russe pour montrer un semblant d'unité de façade, gagnant par la même occasion un sursis existentiel Sans cela la baraque européenne rongée depuis des années par les termites de la dissension s'écroulerait. Sceptique, il suffit de voir les scores de plus en plus conséquents que font les partis politiques anti européens depuis une quinzaine d'années. Le front intérieur se lézarde. Plus un autre facteur important, les USA qui virent rapidement au fascisme religieux intégriste, il suffit de voir les dernières décisions prises par la cour suprême et cela ne fait que commencer, aux prochaines législatives de novembre 2022 (mid-term) on peut prévoir un raz de marée fasciste, enfin républicain c'est du pareil au même. Biden se révèle être un président fantoche dépassé par sa tâche God Bless America and America First; Je conseille à certains de revoir les 4 saisons de la série The Man in the high Castle, c'est assez prémonitoire

  • Posté par D Marc, vendredi 1 juillet 2022, 7:56

    La France cède à la Tchéquie une Europe en guerre, une inflation galopante et un plan climat coulé par le retour aux centrales à charbon. L'arrogance de Macron et son équipe diplomatique ont été étalées lors d'un documentaire sur le Président français (TF 2).

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 1 juillet 2022, 12:40

    Heureux de vous avoir rendu service, M. D Marc (c'est votre jour de gloire aujourd'hui avec les soldes).

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 1 juillet 2022, 12:39

    TF 2? Ça n'existe pas. C'est soit TF1, soit France 2.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs