Accueil Opinions Éditos

Le public du Tour de France invité à une forme d’autocensure comportementale

Le Tour 2022 pensait s’émanciper des contrariétés antérieures, retrouver son espace favori sans la moindre appréhension, mais le virus aux tentacules galopants a décidé de faire le Tour lui aussi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

Heureuse coïncidence du calendrier, le départ du Tour de France correspond au premier jour de juillet. Comme au bon vieux temps de l’insouciance collective, des premiers congés payés et donc de tous les clichés réunissant les estivants et les forçats de la route.

Car ce bon vieux temps a disparu pendant deux ans. Le Tour 2020 s’est disputé à huis clos, sous abri antiatomique, à cheval entre août et septembre face aux seules vaches profitant d’une herbe fraîche et de l’air pur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par lambert viviane, mercredi 6 juillet 2022, 11:00

    En espérant ne plus avoir de dingue qui affiche une pancarte " Bonjour crétin " !

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs