Accueil Société

Bruxelles: du changement pour les trottinettes électriques ce 1er juillet

La Région met les trottinettes électriques au pas sur les piétonniers de Bruxelles-Ville et d’Ixelles, alors que de nouvelles règles du code de la route entrent en application ce 1er juillet dans l’ensemble du pays.

Temps de lecture: 3 min

Alors que de nouvelles règles du code de la route entrent en application ce 1er juillet dans l’ensemble du pays pour les trottinettes électriques, la Région bruxelloise a annoncé ce vendredi matin prendre des mesures complémentaires, notamment en réduisant la vitesse maximale à 8km/h de celles en libre-service sur le piétonnier du centre-ville et sur le semi-piétonnier de la chaussée d’Ixelles.

« Les trottinettes partagées sont une alternative de mobilité intéressante, mais celle-ci ne peut en aucun cas se développer au détriment des usagers d’autres modes de transports, particulièrement les piétons et les personnes à mobilité réduite », a estimé la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen).

Bart Dhondt (Groen), l’échevin de la Mobilité de Bruxelles-Ville, voit d’un bon œil cette initiative. Il a en effet le sentiment que « les parents, leurs enfants ainsi que les personnes qui ont des difficultés à se déplacer ne se sentaient plus à l’aise sur le piétonnier ».

La population exaspérée par les trottinettes

L’échevin ixellois de la Mobilité Yves Rouyet (Ecolo) abonde dans son sens : « Sa position centrale, son mode de vie branché et sa population jeune font d’Ixelles un marché privilégié pour les opérateurs de mobilité alternative. Sur le papier, ça a l’air sympa. Mais, là, on frise l’indigestion. La population est exaspérée par les engins abandonnés partout dans l’espace public et des comportements inappropriés qui mettent en danger les plus faibles. Il était urgent d’agir fermement. »

Partout ailleurs sur le territoire de la région, la vitesse des trottinettes en libre-service est limitée à 20km/h, et ce afin de freiner l’augmentation du nombre d’accidents corporels impliquant une trottinette électrique (36 en 2021 et 122 en 2022). La vitesse maximale des trottinettes électriques est, par construction, limitée à 25 km/h.

A partir de ce vendredi 1er juillet, selon les nouvelles règles de circulation en vigueur sur l’ensemble du territoire national, la conduite de ces engins motorisés sera interdite aux moins de 16 ans, sauf dans les zones piétonnes, les zones résidentielles et zones de rencontre, les zones dédiées au jeu, ainsi que sur les chemins réservés (type Ravel).

Dès cet été, il sera également interdit à leurs conducteurs de rouler sur les trottoirs et de transporter des passagers.

Des zones de stationnement adaptées et des zones d’interdiction verront également le jour au moyen d’une signalisation spécifique. En l’absence de signalisation ad hoc, le stationnement sur le trottoir sera toujours autorisé, à condition de ne pas gêner le passage des piétons et des autres usagers.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par firre genevieve, dimanche 3 juillet 2022, 16:53

    observation : - 3 ministres de bruxelles (1 ministre et 2 échevins) pour relater de manière floue ''les nouvelles règles vis à vis des trottinettes'' - sur Bruxelles, cela s'entend ! - Les règles avaient été cités avant et étaient ''peut-être'' d'application le 1er juillet 2022 ?! Donc, vu ce flou artistique QUAND VA T ON ARRETER LES DEPENSES INUTILES ???

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 1 juillet 2022, 10:28

    Je pense que pour les zone piétonnes, 6 km/h aurait été une meilleure limitation, comme cela avait été d'ailleurs mentionné au départ (la vitesse d'un piéton au pas est plutôt de 4 km/h... 8, c'est 2 fois la vitesse d'un piéton, c'est toujours bien dangereux.

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 1 juillet 2022, 8:29

    C'est un grand pas, et on peut saluer les messages de Groen et écolo. Enfin, ils ont eu le courage de dire la vérité (que les piétons ne se sentent plus à l'aise (mais aussi les automobilistes, car voir ces engins débouler de partout rend impossible une conduite sûre, même pour les plus prudents). Malheureusement, tant que ces véhicules "sympas" ne sont pas immatriculés de manière visible, il n'y aura aucun moyen de faire respecter ces nouvelles règles, et elles seront inefficaces (allez donc essayer d'attraper un de ceux qui roulent sur le trottoir ou à 2 - ou 3 - pour leur coller une amende).

  • Posté par Fonder Daniel, vendredi 1 juillet 2022, 8:29

    Il est temps de mettre au pas les cyclistes aussi dans les espaces piétons … il sont plus maniables et plus dangereux … essayez donc de les faire attendre la police lorsque vous êtes blessé par l’un d’eux !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko