Accueil Belgique Politique

Pas de fumée blanche pour les pensions: Karine Lalieux, femme du parti et de répartie

On la dit combative et bosseuse, mais aussi excessive et radicale. Son défi du moment pour cette socialiste pur jus : concilier les tendances de la Vivaldi dans son plan pension.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 8 min

La patience n’est pas la principale vertu de Karine Lalieux. Pourtant, sa réforme des pensions, prête depuis juin 2021, aura attendu un an qu’on veuille bien la mettre à l’agenda. La faute à sa sortie, en septembre, lorsqu’elle a dévoilé les grandes lignes de son plan, les libéraux lui demandant de revoir certains aspects de sa copie et le Premier ministre décidant de le mettre au frigo pour un an pour éviter davantage de remous. « Sa communication a peut-être été trop rapide mais elle n’a fait que répondre aux sorties intempestives des autres partis. Depuis lors, elle fait preuve d’une résilience forte et attend son tour », commente Thomas Dermine, secrétaire d’Etat à la relance et collègue socialiste au gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par deghelt Rudi, dimanche 3 juillet 2022, 10:44

    Vous travailler, on vous taxe. Vous économisez, on vous taxe. Vous touchez une pension, on la taxe encore. Je n'ai qu'une chose à dire. Tout ces politiciens sont soit nuls et incapable, soit des voleurs légalisés.

  • Posté par J.-M. Tameyre, dimanche 3 juillet 2022, 14:36

    Il y a 424 employés de cabinet en RW soit 133 de plus qu'en région flamande. Laquelle gère donc fort bien avec 30% de personnel, voiture de fonction et généreuse pension que le sud du pays. Donc oui, pour faire pareil avec 30% en plus ce sont des incapables.

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 3 juillet 2022, 10:43

    Et elle avoue sa bêtise: "Je ne parviens pas à comprendre leur projet...".

  • Posté par Bricourt Noela, dimanche 3 juillet 2022, 10:41

    Et pourtant cette réforme est profondément injuste. Madame Lalieux est qualifiée d'excessive et radicale qui "combat" pour ses idées. Cela promet. Cette réforme serait obligatoire sous la pression de l'UE dont les idées ne sont pourtant pas particulièrement de gauche.

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 3 juillet 2022, 10:39

    La pension de chacun devrait être proportionnelle au total qu'il a cotisé et pas au nombre d'années qu'il a mis pour le faire. Le système actuel favorise bien trop ce second facteur, ce qui est profondément injuste.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs