Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Après 13 ans au club, David Steegen quitte Anderlecht: «Je pars triste, mais pas amer»

L’ancien responsable de la communication quitte Anderlecht après 13 ans de bons et loyaux services.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ce jeudi, il a vidé son casier, définitivement. Et organisé un drink d’adieu au parc Astrid. David Steegen, 55 ans, était l’un des derniers des Mohicans, autrement dit l’un des derniers employés d’Anderlecht issu de « l’ère Vanden Stock ». Il avait en effet évité le grand « nettoyage » décidé par Marc Coucke à son arrivée, mais aujourd’hui, il tire un trait sur le Sporting. Un départ « d’un commun accord », comme on dit dans ces cas-là.

« Je pars triste, mais pas amer. Ni fâché, précise-t-il d’emblée. Triste, parce que travailler à Anderlecht, c’était un rêve d’enfance devenu une réalité de ma vie professionnelle pendant 13 ans. C’est un club à part en Belgique et mon club de cœur à jamais. Mais je n’ai pas d’amertume. La page est tournée, une nouvelle génération arrive, une nouvelle vision aussi et je n’ai plus ma place dans cette nouvelle structure, tout simplement. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs