Accueil Monde Union européenne

Pologne: Justyna Wydrzyńska, la première activiste poursuivie pour avoir aidé à avorter

Militante polonaise, Justyna Wydrzyńska risque trois ans de prison pour avoir donné à une femme enceinte de 12 semaines des pilules provoquant une fausse couche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

C’est le premier procès de ce genre envers une militante pro-choix, en Pologne et sur notre continent. Justyna Wydrzynska, fondatrice du mouvement Abortion Dream Team, est inculpée d’« aide illégale à l’avortement » et de « possession de médicaments sans autorisation en vue de les mettre sur le marché » pour avoir fourni des comprimés à une femme enceinte. Son procès s’est ouvert en avril dernier à Varsovie, où l’organisation catholique Ordo Iuris s’est jointe aux poursuites lancées par le parquet, dans un pays où la législation sur l’avortement est l’une des plus restrictive d’Europe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs