Accueil Police et justice

Armes: tôt ou tard, la perspective d’un effet retour de la guerre en Ukraine

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans un contexte de guerre aux portes de l’Union européenne, la question d’un retour chez nous de la circulation d’armes en provenance de zones de conflit est dans les esprits. « On pense qu’un phénomène similaire à ce qu’il s’est produit en Yougoslavie est possible », soulève Dennis Vanden Auweele, du Vlaams Vredesinstituut (Institut flamand de la paix). « Les armes ne feront peut-être pas majoritairement l’objet d’un trafic vers l’Europe, mais elles pourraient être acheminées vers le Moyen-Orient, ou ailleurs. Certaines d’entre elles reviendront tout de même. Or, ce sont les meilleures armes sur le marché. » Crainte partagée par Frédéric Quewet, le directeur de la section Armes de la DJSOC (service central de la police judiciaire fédérale), qui tient toutefois à préciser que cet effet retour mettra du temps avant d’être perceptible. « Pour l’instant, on ne perçoit aucun effet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs