Accueil Culture Musiques

Une anthologie de Steve Tibbetts

Hellbound Train

Fiche - Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

ECM

Steve Tibbetts est un guitariste américain de 68 ans. Il a enregistré une dizaine d’albums. ECM a échantillonné 28 morceaux tirés de huit de ces albums pour produire ce magnifique double CD, Hellbound Train – An anthology  : 2 h 6 minutes de musiques apaisantes, zen, un peu mystérieuses, toujours cool. Steve Tibbets joue des guitares, du kalimba, du dobro et son pote Marc Anderson l’accompagne avec des percussions, congas, gongs, steal drum, handpan. D’autres musiciens interviennent sur l’une ou l’autre piste, à la basse, au violoncelle, aux tabla, au synthétiseur, à la voix… Musique d’ambiance, d’atmosphère, tournée vers la spiritualité et la nature. Ça apaise et c’est beau.

Comment la définir, la musique de Tibbetts ? Il utilise de la country, du folk, de la pop, du rock, du jazz et des musiques du monde. Il cite les guitaristes Bill Connors et Harvey Mandel comme sources d’inspiration. Le premier a joué avec Chick Corea, Stanley Clarke avec une magnifique sensibilité, le second a joué dans le groupe de blues rock Canned Heat, où il a développé une technique particulière de fingerstyle. Mais Steve Tibbetts s’est surtout fait lui-même, lentement, en allant chercher ailleurs, au Népal en particulier, en Norvège, mais aussi dans la nature les paysages sonores qu’il voulait placer dans sa musique à lui. Il a même introduit des sons de la nature ou des chants folkloriques dans nombre de ses morceaux. C’est pourquoi il parle, lui, de néo-primitivisme postmoderne. Contrairement au titre de cette anthologie, tout cela n’est pas mené à un train d’enfer, loin de là. On avance dans l’univers de Tibbetts lentement, avec précaution, et on admire.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une