Accueil Société

Série d’été – Mémoires d’épaves: les brise-lames d’acier de Zuydcoote

En mai 1940, l’Opération Dynamo a permis d’évacuer 338.000 soldats alliés de la nasse de Dunkerque. Une poignée d’épaves témoignent encore de ce point de bascule de la Seconde Guerre mondiale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

La carcasse évoque ces grands oiseaux morts dans un dernier atterrissage. La tête a vrillé, avant de se coucher dans le sable. Puis le corps s’est lentement décomposé, laissant au soleil et à la vague le soin de curer ses ossements métalliques. Sur l’entrepont déchiqueté, un couple récolte les moules de bulot qui ont colonisé l’épave avec entêtement. Des corps de marins sont peut-être restés prisonniers de la coque, profondément enterrée dans la plage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs