Accueil Société Régions Wallonie

Inondations: des pouvoirs spéciaux pour agir en cas de catastrophe naturelle

Un an après les inondations, le gouvernement wallon dresse le bilan de son action. Un constat : les règles ordinaires freinent l’action publique. « Un véritable boulet », déplore le ministre-président, qui demande une réflexion sur le sujet.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le 14 juillet, une cérémonie d’hommage aux 39 victimes des inondations de l’été 2021 se tiendra à Chênée. Les familles des personnes décédées y sont conviées, en présence du Roi et de la Reine. Dix jours avant l’événement, le gouvernement wallon a tracé le bilan d’une année d’action et tracé quelques perspectives pour l’avenir.

Soulignons une nouvelle fois le caractère inédit de cette catastrophe : 39 morts, 100.000 sinistrés, 48.000 bâtiments détériorés ou détruits, 11.000 voitures endommagées ou perdues. Et, au bout du compte, une addition pour les finances régionales qui culmine à ce stade à 2,8 milliards d’euros. La reconstruction sera un travail de longue haleine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, lundi 4 juillet 2022, 23:16

    Nous apprenons qu'une rumeur circule, Notre Bon Droit et Kairos s'oppose à ces Pouvoirs Spéciaux au nom du respect de la vie individuelle, comment ..Non? Tiens étonnant?

  • Posté par Vanloo , lundi 4 juillet 2022, 20:13

    Comme d'habitude, en Wallonie, on attend toujours que le cheval se soit enfui pour "envisager " de fermer la porte de l'écurie

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 4 juillet 2022, 18:07

    À lire d'urgence : l'édito du dernier "Pêcheur belge" sur la destruction supplémentaire occasionnée par la "réhabilitation" des rivières qui ont été en crue en juillet dernier.

  • Posté par Lietard Rudy, lundi 4 juillet 2022, 13:21

    Les non-assurés n'auraient jamais du être aidés. Encore des barakis comme d'hab. Et celles et ceux qui paient leur prime d'assurance sont augmentés de quasi 10% cette année.

  • Posté par massacry olivier, lundi 4 juillet 2022, 23:12

    Ah tout l'altruisme de Rudy, ça haine de l'autre n'atteint pas que l'étranger, mais aussi le pauvre, le prol' bien blanc-bleu-belge. Il ne comprendra jamais que pour beaucoup de ces < misérables>, ces assurances étaient un luxe, impayable.

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs