Accueil Planète Climat

Jeffrey Sachs, économiste: «D’ici quelques années, les limites de l’accord de Paris seront dépassées»

Depuis de nombreuses années, Jeffrey Sachs est une référence mondiale pour quiconque s’intéresse activement à la durabilité et aux dangers inhérents au changement climatique et à ses conséquences catastrophiques. Pour lui, les événements tels que celui de la Marmolada s’inscrivent dans la catégorie « haute probabilité-haut impact ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La tragédie qui se déroule dans les Alpes, sur cette montagne que je connais bien, est le résultat du réchauffement climatique provoqué par l’activité humaine : nos chers écosystèmes – glaciers de montagne, forêts tropicales, zones humides, récifs coralliens – sont en passe d’être détruits, conséquence directe du comportement irrationnel de l’être humain ». Jeffrey Sachs, économiste à l’université de Columbia (New York), est dépité : il a dirigé pendant quinze ans l’Earth Institute, rattaché à Columbia, et a longtemps été consultant de l’ONU sur les questions environnementales, notamment auprès de l’actuel secrétaire général Antonio Guterres.

Les alertes semblent inutiles, elles sont même parfois écartées avec agacement : que faut-il faire pour qu’elles soient prises au sérieux sans attendre des drames comme celui-ci ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs