Accueil

Une parité en trompe-l’œil

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 1 min

Les meubles sont sauvés… ou presque. La grande promesse du président désireux de se montrer le plus exemplaire possible en terme de parité est respectée, sur le papier : 21 hommes et 21 femmes (en comptant la cheffe du gouvernement) ont été désignés. Mais ces dernières sont surreprésentées aux postes de secrétaires d’Etat, moins puissants.

La quasi-totalité des ministères régaliens (Armées, Intérieur, Justice, Europe et Affaires étrangères, Economie et Finances) restent entre les mains des hommes à l’exception de Catherine Colonna, qui hérite du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Les trois femmes battues aux législatives sont remplacées par des hommes : Amélie de Montchalin (Transition écologique) par Christophe Béchu, Brigitte Bourguignon (Santé) par François Braun et Justine Bénin (Mer) par Hervé Berville.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs