Accueil Économie Mobilité

Brussels Airlines supprime 675 vols: «Ils devront en annuler d’autres», assurent les syndicats

Les syndicats se disent déçus mais vont évaluer les annulations de vols. Pas de mouvements sociaux pour l’instant mais ils estiment que les mesures ne suffiront pas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Après quelques hésitations, direction de Brussels Airlines, dont le CEO Peter Gerber, et syndicats se sont assis à la même table, une première après les trois jours de grève (du 23 au 25 juin) qui avaient entraîné la suppression de 315 vols et la décision de ne désormais plus maintenir qu’environ 60 % de la programmation normale. Une grève suivie par une partie du personnel de cabine (hôtesses et stewards) mais aussi des pilotes qui entendaient ainsi exprimer leur ras-le-bol de la charge de travail impliquée par la convention collective adoptée en pleine crise Covid. Une charge de travail que les syndicats estiment inapplicable en haute saison estivale et pour laquelle ils réclamaient des mesures concrètes pour les deux mois d’été.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, mardi 5 juillet 2022, 21:55

    La mérule syndicale à l'oeuvre...

  • Posté par Heymbeeck Joseph, mardi 5 juillet 2022, 17:09

    Lufthasa ne va pas tenir ce "trou noir". Pas possible. Quelles pertes journalières !

  • Posté par collin liliane, lundi 4 juillet 2022, 23:31

    Ou comment faire tomber son outil de travail.

  • Posté par Mauer Marc, mardi 5 juillet 2022, 7:19

    Il est évident qu’après la crise covid, le secteur aérien n’attendait que ça.

  • Posté par CARLIER Jean-Claude, lundi 4 juillet 2022, 22:14

    Sabena 'bis' à moyen sinon à court terme !

Aussi en Mobilité

Contrôle technique: ce qui va bientôt changer en Belgique

À partir de la semaine prochaine, rapporte Sudinfo, il sera à nouveau possible de soumettre son véhicule au contrôle technique périodique sans rendez-vous en Flandre. Il sera également toujours possible, pour ceux qui le souhaitent, de fixer un rendez-vous.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs