Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: Wout van Aert pris entre deux chaises

Il défendra son maillot jaune mais sera peu épaulé dans cette tâche, l’équipe Jumbo-Visma cherchant avant tout à atteindre le pied de la Planche des Belles Filles sans encombre. Le leader du Tour, lui, chasse surtout un premier succès d’étape.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En quittant l’aéroport de Sönderborg dimanche soir, sous une pluie chagrine reflétant l’humeur des adieux, le Tour a emporté des souvenirs très forts, extraits d’une liesse populaire sans précédent. Il a aussi adressé un message de soutien à ce peuple nordique qui l’avait accueilli avec chaleur, une nation meurtrie par l’attentat perpétré quelques heures plus tôt, à Copenhague.

Avant de prendre place dans l’un des petits avions affrétés par ASO, Wout van Aert a de son côté tout fait pour laisser en terres scandinaves les sentiments confus qui embuaient son esprit. Leader du Tour de France, c’est évidemment une forme d’accomplissement pour un cycliste, le Campinois le mesure et en accepte les responsabilités. Il ne veut pas apparaître comme un pinailleur, encore moins comme un pisse-vinaigre mais sur cette Grande Boucle, ses priorités sont d’une autre nature.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs