Accueil Planète

Climat: des menaces devenues réalité, aux quatre coins de la planète

Le réchauffement du climat n’épargne aucune région. Alors que les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont atteint des records et continuent de croître, les écosystèmes et les communautés humaines sont durement frappés. Et tout indique que cela va s’aggraver.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La liste est longue et préoccupante. Notre planète connaît actuellement un certain nombre de phénomènes compatibles avec les prévisions des experts qui travaillent sur le changement climatique. Vagues de chaleur, sécheresse, précipitations intenses, feux de forêt, fonte des glaciers…, s’il est difficile d’attribuer au réchauffement l’apparition de tel ou tel épisode précis, on sait que ce dernier installe et amplifie les conditions d’apparition de ces phénomènes. Il les aggrave, il les multiplie.

Cela n’est pas nouveau. Les derniers épisodes sont sans doute plus marquants pour nous parce qu’ils se passent « dans notre jardin ». Mais cela fait un moment que les signaux rouges clignotent. Cette évolution, de nombreux scientifiques l’ont décrite. Les scientifiques du Giec (groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat) l’ont également détaillé dans leur dernier rapport finalisé à la fin février.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par D L, mardi 12 juillet 2022, 22:12

    Il y a toujours eu des phénomènes extrêmes et des cycles de réchauffement ou refroidissement très importants, beaucoup plus qu'aujourd'hui. C'est par contre la première fois que l'humain est en cause. Le diagnostic du GIEC est par contre biaisé : oubli volontaire de la surpopulation et la surnatalite de certains pays, complot des écologistes contre le nucléaire.. Donc la pollution, c'est pas nous c'est les autres

  • Posté par Esquenet Alexandre, samedi 9 juillet 2022, 13:14

    Bon talk aussi ici: https://www.youtube.com/watch?v=mMQwdUxF_bQ

  • Posté par Esquenet Alexandre, vendredi 8 juillet 2022, 20:34

    L'évolution du climat: https://www.youtube.com/watch?v=ctXGB_z-Cf4

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 7 juillet 2022, 18:22

    Le réchauffement climatique anthropique est une véritable pyramide de Ponzi dont se gavent les pseudos partis "Ecolos "démagogues ainsi que de trop nombreux "experts". Une bonne partie des centaines de milliards consacrés à la transition énergétique seront gaspillé en pure perte et donc représente la pire des pollutions de tous les temps. Combien de vies aurait t'on pu sauver, combien d'hôpitaux créés, combien d'avancées de la recherche dans tous les domaines aurait t'on pu financer, etc., etc. avec cet argent gaspillé. La démagogie de l'écologie politique est criminelle.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 13 juillet 2022, 22:52

    Merci M. Wauters pour votre patience face à l'obscurantisme délirant.

Plus de commentaires

Aussi en Planète

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs