Accueil Monde Europe

Glacier effrondré en Italie: le point sur les recherches

Les recherches de personnes disparues dimanche dans l’effondrement d’une partie du glacier de la Marmolada, le plus grand des Alpes italiennes, ont continué mardi avec le renfort de drones et d’hélicoptères, même si les chances de trouver des survivants sont minimes.

Temps de lecture: 2 min

La catastrophe a pour le moment fait sept morts et huit blessés, dont un est sorti mardi de l’hôpital. Le nombre de personnes portées disparues par leurs proches, mais dont la présence au moment où le glacier a rompu n’est pas confirmée à ce stade, est passé mardi d’une douzaine à cinq.

Parmi les blessés, deux Allemands, un homme de 67 ans et une femme de 58 ans, se trouvent toujours dans un état grave.

Les secouristes ont déployé des drones équipés de caméras thermiques, espérant localiser d’éventuels survivants dans la masse de glace et de roches éboulées, a précisé à l’AFP le maire de Canazei, Giovanni Bernard.

Mais les chances de retrouver des survivants « sont presque nulles », a prévenu le responsable des services de secours en haute montagne de la région, Giorgio Gajer.

Ce mardi, seuls des survols de drones et d’hélicoptères de la zone sinistrée ont été prévus en raison des risques de nouveaux effondrements du glacier.

Trois alpinistes sur sept identifiés

Seuls trois des sept alpinistes tués ont été identifiés, mais leur nationalité n’a pas été dévoilée par les autorités italiennes. Le ministère tchèque des Affaires étrangères a néanmoins confirmé à l’AFP qu’un de ses ressortissants figurait parmi les victimes décédées.

Le parquet de Trente a ouvert une enquête pour déterminer les causes de cette tragédie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une