Accueil Léna

Un ex-mercenaire: «Sans le groupe Wagner, l’armée russe n’est pas une véritable puissance militaire»

Pendant quatre ans, Marat Gabidullin a combattu pour le tristement célèbre groupe russe Wagner en Ukraine et en Syrie. Aujourd’hui, l’ancien commandant a quitté la Russie. Il est le premier ex-mercenaire à avoir accepté de raconter en détail son « job » pour le Kremlin.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Marat Gabidullin a rejoint le groupe Wagner à 43 ans. Une armée privée qui combat en Ukraine, en Syrie, au Mali et dans d’autres endroits pour le compte du Kremlin – et qui n’a pourtant pas d’existence officielle. Marat Gabidullin a travaillé pendant quatre ans pour le groupe Wagner et a fini par se retrouver à la tête d’une unité de reconnaissance de 95 hommes.

Sa première mission l’a conduit en Ukraine et il a été stationné quatre fois en Syrie. En 2016, Gabidullin a été grièvement blessé au cours de la bataille de Palmyre. Pendant sa convalescence en Russie, il a couché les souvenirs de ses missions sur le papier. Gabidullin a quitté le groupe Wagner en 2019. Son récit a été publié cette année en Russie et en France et sera publié cette semaine en Allemagne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Retine Marc, mercredi 13 juillet 2022, 18:46

    Bof... Quand on gratte un peu les "mémoires d'anciens mercenaires il y a du vrai mais aussi beaucoup de faux. Le mercenaire c'est l'argent qui le motive, le reste Pfffff. Tous les affreux, sont payés par des gouvernements, qui font faire le sale boulot de loin sans se mouiller. Il faudra attendre la parution du bouquin et d'éventuels autres sons de cloches pour faire le tri. Même si tout est faux il aura vendu pas mal de bouquins!

  • Posté par Romberg Erwin, lundi 11 juillet 2022, 23:28

    Le 31 janvier 2022, Meduza titrait : « "Vous cachez la vérité à votre propre peuple." Un mercenaire qui travaillait pour le groupe Wagner en Syrie a été contraint de ne pas publier ses mémoires. Il l'a quand même publié. » https://meduza.io/en/feature/2022/01/31/you-re-hiding-the-truth-from-your-own-people

  • Posté par Martin Roland, mercredi 13 juillet 2022, 8:16

    J'espère qu'il prend ses précautions: le gangster du Kremlin n'aime pas "ceux qui causent", les journalistes, les écrivains et les repentis. On les retrouve régulièrement empoisonnés, tombés par la fenêtre ou "suicidés" avec 3 balles dans le cou.

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs