Accueil Culture Cinéma

«Thor: Love and thunder»: amour, tonnerre et Axl Rose

Le réalisateur néo-zélandais Taika Waititi reprend du service pour le compte de Marvel. Avec « Thor », il a raison…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Alors qu’il pensait se dépatouiller de sa crise de la quarantaine et trouver la paix intérieure, tandis qu’ailleurs on raconte sa légende, Thor doit sortir de sa retraite et affronter Gorr, un dévot dont la foi n’a pu sauver sa petite fille. Vengeur, celui-ci entreprend de détruire les dieux… Bienvenue dans le 29e épisode du Marvel Cinematic Universe, MCU pour les intimes ! Et dans le quatrième Thor , après le film initial signé Kenneth Branagh (2011), The dark world d’Alan Taylor (2013) et Ragnarok , déjà par Taika Waititi (2017).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs