Accueil Belgique Politique

Réforme fiscale: taxer les loyers à 30%, supprimer les chèques-repas... les suggestions des experts au gouvernement

Les experts du gouvernement ont rendu leur rapport sur la réforme fiscale : si l’on veut alléger la fiscalité sur le travail et augmenter les salaires nets, il faut taxer les revenus du patrimoine à 30 % maximum et supprimer quelques avantages fiscaux.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Après le pouvoir d’achat, la fiscalité. Les experts mandatés par le gouvernement ont présenté ce mardi lors d’un colloque leurs propositions pour revoir la fiscalité belge. De fond en comble. Ils estiment en préambule que le système fiscal est parti de bonnes intentions, qui se sont accumulées au fil des ans, mais qu’il est devenu « complexe et incohérent », au point qu’il n’est pas rare que l’exception soit devenue la règle. Leur rapport servira de base à la proposition que doit déposer le ministre des Finances avant le 21 juillet.

Voici leurs principales propositions de grand nettoyage.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

107 Commentaires

  • Posté par curto calogero, lundi 25 juillet 2022, 0:17

    Chouette l'état va nous aider a entretenir notre patrimoine immobilier, comme il veux ça part des revenus de location, il ne serait que juste qu'il participe a l'entretien de celui-ci. et pourquoi laisse t il des nombreux bien qui lui appartiennent a l'abandon, pour encaisser oui, pour entretenir non.

  • Posté par Piscaer Benne, vendredi 8 juillet 2022, 7:15

    Et comme toujours, y aura-t-il une autre solution à la belge : une solution dont personne ne se contente sauf le gouvernement. Une solution qui ne simplifie pas mais complique la fiscalité.. Et qui n'atteint jamais le résultat escompté

  • Posté par Retine Marc, vendredi 8 juillet 2022, 7:05

    Ne croyez surtout pas que le loyer est le montant net qui va dans la poche du proprio loin de là! Les locataires sont comme les propriétaires, il y a les bons, les mauvais et les infâmes. Le mauvais locataire est défendu comme le bon et peut coûter des milliers d'€ avant de libérer le bien, pendant ce temps les charges proprio continuent à tomber et le "revenu" cadastral ne diminue pas. Il y a des communes où le propriétaire a une amende si le bien n'est pas loué. Ne pas confondre pèpère qui loue UN bien pour compléter une pension minable et les MULTI propriétaires rentier quasi professionnels qui sont "montés" en société avec comptable, avocats et possibilité de déduire des frais.

  • Posté par Retine Marc, vendredi 8 juillet 2022, 8:45

    @ Piscaer Benne... Fake, prouvez nous que TOUS les frais sont déductibles svp, dans quelle(s) case(s) les encoder?, ça intéressera tous les petits propriétaires.

  • Posté par Piscaer Benne, vendredi 8 juillet 2022, 7:13

    Heureusement, les mauvais locataires sont minoritaires. De plus, tous les frais associés à la restauration de l'utilité d'un bien en tant que bien locatif sont déductibles des impôts, n'est-ce pas ?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs