Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Goffin éliminé par Norrie en quarts à Wimbledon: une défaite impossible à digérer

Tout était là, tout s’est envolé comme par sorcellerie…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un tableau favorable, un quatrième quart de finale en Grand Chelem contre un adversaire qui ne s’appelait ni Djokovic, ni Thiem ou Dimitrov, et surtout, une forme retrouvée qui nous a fait revoir, par moments, le David Goffin intouchable de l’année 2017 qu’il avait terminée au 7e rang mondial, finaliste en Coupe Davis et au Masters ATP avec des succès notamment sur Nadal et Federer !

Le Liégeois avait une occasion unique de redéposer une belle cerise sur ce gâteau. Une belle opportunité de décrocher une demi-finale historique en Grand Chelem, et très symbolique aussi, exactement 20 ans après Xavier Malisse, ici même à Wimbledon, et 25 ans après le parcours fou de Filip Dewulf à Roland-Garros (on n’oubliera pas de mentionner Jacky Brichant, demi-finaliste à Roland-Garros en 1958, soit 10 ans avant l’ère Open).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Masure Luc, mercredi 6 juillet 2022, 23:33

    Heureusement, les champions digèrent mieux que les observateurs ou supporters.

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs