Accueil Société

Brabant wallon: l’homme recherché est un policier, son arme introuvable

Ce que l’on sait de l’enquête.

Temps de lecture: 2 min

Mardi soir, la police fédérale a lancé un avis de recherche pour retrouver Frédéric Gonzalez Moradiellos, 35 ans. Vers 10h, il a quitté son domicile de la rue du Petit-Bruxelles à Rebecq (Brabant wallon) avant de ne plus se manifester. Selon nos informations, il s’agit d’un policier membre du personnel de la zone de Bruxelles-Capitale/Ixelles dont l’arme de service est – pour l’heure – introuvable. C’est pour cette raison que le dossier a rapidement été pris au sérieux et la disparition considérée comme inquiétante par le parquet du Brabant wallon, qui se refuse à tout commentaire sur l’enquête. Il avait tout récemment déménagé dans le Brabant wallon et gardait donc de nombreuses attaches bruxelloises.

« Sans préjuger de ce qui a pu se passer dans le cas présent, nos policiers exercent un métier particulièrement exigeant et pas toujours reconnu. Il suffit parfois d’une difficulté personnelle qui s’ajoute à celles du service pour que survienne une catastrophe », indique un porte-parole du parquet du Brabant wallon.

Plusieurs endroits de la commune de Rebecq, comme des bois ou des cimetières, ont déjà été ratissés par les autorités. Ce mercredi, de nouvelles battues sont en cours. La police invite l’individu, « de corpulence sportive et qui mesure 1m70 », à prendre contact avec ses proches ou quiconque qui aurait aperçu l’homme à se signaler.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko