Accueil Sports Football Diables rouges

Ives Serneels fait le bilan de la préparation des Red Flames à l’approche de l’Euro: «Elles devraient être au rendez-vous»

L’Euro de nos Flames commence dimanche.

Temps de lecture: 2 min

Les Red Flames ont atterri à Manchester mercredi peu avant 13 heures, heure locale (14h00 en Belgique). Elles y disputeront leur premier match de groupe du Championnat d’Europe de football féminin contre l’Islande, dimanche, au stade de l’Etihad Academy. Après une longue préparation d’environ un mois et demi, l’envie que le tournoi commence est énorme.

« La semaine dernière, nous nous sommes réunis avec le staff technique et avons évalué la préparation. Tout le monde était positif et je suis également satisfait », a résumé le sélectionneur Ives Serneels. « Le week-end dernier, j’ai vu un groupe affûté lors des matchs de préparation. Nous entamons maintenant la dernière phase. Les joueuses ont pu voir leur famille et maintenant la fraîcheur va revenir. »

Ces dernières semaines, les Red Flames ont joué quatre matchs de préparation avec des succès divers. Elles se sont inclinées contre l’Angleterre (3-0), organisateur et l’un des favoris de la compétition, et l’Autriche (0-1) mais ont facilement battu l’Irlande du Nord (4-1) et le Luxembourg (6-1).

« Contre l’Angleterre, nous avons montré de bonnes choses dans l’organisation. Malheureusement nous avons encaissé un autogoal à un moment où nous avions presque le contrôle du match. L’Angleterre a eu des occasions de marquer avant la mi-temps, mais contre un pays comme celui-là, il faut être réaliste et savoir que cela peut arriver. Je considère l’Angleterre comme l’un des favoris de cet Euro. »

« Nous avons affronté l’Irlande du Nord et l’Autriche au moment de la préparation où les joueuses étaient le plus fatiguées. Nous avons appris que nous devions être plus agressifs dès le coup d’envoi. C’est l’un des points que nous allons travailler. Contre le Luxembourg, nous avons marqué six fois, avec quelques beaux buts. Si nous analysons l’ensemble de la préparation en place, les Red Flames devraient être au rendez-vous », a expliqué Serneels, qui retient surtout le côté positif.

Mercredi à 18h00 (heure belge), Tessa Wullaert et ses coéquipières s’entraîneront pour la première fois sur le sol anglais. Elles le feront à Wigan, où la délégation belge a établi ses quartiers pendant le tournoi.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb