Accueil Société

L’avenir du centre d’accueil pour mineurs étrangers de Bruxelles encore incertain

Après 10 mois d’activité, Médecins sans frontières a décidé de fermer les locaux de son centre d’accueil pour mineurs étrangers non accompagnés à Bruxelles. L’organisme espère toujours une reprise des autorités publiques, qui tardent à concrétiser leurs engagements.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Offrir un abri aux mineurs étrangers non accompagnés (Ména) pendant l’hiver. C’est la mission que se sont donnée il y a quelques mois Médecins Sans Frontières, SOS Jeunes, Caritas et la Plateforme citoyenne.

Créé en octobre 2021, le centre d’accueil de Bruxelles avait pour but de faire face au nombre croissant de mineurs en transit en Belgique. Un projet qui a permis à 270 jeunes de profiter d’un accompagnement spécifique pendant plusieurs mois. Pourtant, le centre fermera définitivement ses portes le 15 juillet, faute de reprise immédiate des autorités publiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois Raymond, mercredi 6 juillet 2022, 17:19

    DOMMAGE ... MAIS au lieu d'excuser certains parents qui se contentent de mettre des enfants au monde ... IL SERAIT AUSSI INDISPENSABLE de sensibiliser les parents " coucou " à leur responsabilité lors de la mise au monde de leur descendance - Pauvres gosses ...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs