Accueil Société

Une quatrième dose à l’automne: pour qui et dans quel ordre?

La task force vaccination et la CIM Santé ont dévoilé ce mercredi leur plan d’action en vue de l’hiver. Dès le mois de septembre, les personnes les plus vulnérables et/ou exposées au coronavirus recevront prioritairement leur deuxième (ou troisième) rappel de vaccin. Les autres devront attendre maximum jusqu’à fin novembre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

En prévision de l’automne et de l’hiver, saison propice aux intérieurs confinés, la Belgique proposera une 4e dose de vaccin aux plus vulnérables (voire une 5e pour certains) et au personnel de soin en priorité, avant de l’étendre à d’autres groupes de personnes. « La nouvelle campagne de vaccination est très importante : cela reste notre principale ligne de défense », a résumé le président de la task force vaccination, Dirk Ramaekers, à l’issue de la Conférence interministérielle (CIM) santé de ce mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Romberg Erwin, jeudi 7 juillet 2022, 14:33

    Mais quand laissera-t-on enfin les groupes les plus vulnérables (les plus de 65 ans et les immunodéprimés) décider d’eux-mêmes de répondre ou non à cette invitation ? Je tiens à souligner ici, à l’attention des gens qui se moquent de tout cela, qu’il est aussi dans leur propre intérêt de limiter la propagation du virus. En effet, certains hôpitaux saturent déjà en ce début de mois de juillet, et que la situation des hôpitaux est LE critère de décision de mesures sanitaires. Voulez-vous vraiment revivre un confinement ? Souhaitez-vous vraiment le retour de mesures plus dures que vous connaissez déjà, inutile des les détailler ici ? Si vous ne souhaitez rien de tout cela, pensez à vous et faites ce que vous pouvez pour réduire autant que possible la propagation du virus. C’est aussi dans votre propre intérêt.

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 6 juillet 2022, 19:32

    "L’autorisation de mise sur le marché par l’Agence européenne des médicaments (EMA) des vaccins de Pfizer et Moderna adaptés au variant omicron est attendue pour début septembre au plus tard. Logiquement, les premières livraisons seront utilisées à destination des plus vulnérables. Si toutefois la situation épidémiologique devait s’aggraver et/ou la mise sur le marché être retardée, la campagne sera lancée avec les vaccins à ARN messager en stock." Même le plus grand ultravax de Belgique le reconnait. Mais il persiste contre vents et marées : on va quand même luquider les anciennes doses si il faut. Et le 2.0, mis au point pour ba1 disparu depuis belle lurette "pourrait etre efficace contre ba5" et "pourrait protéger jusque 10 mois" (au lieu de 2) Il vaut mieux en rire.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 7 juillet 2022, 10:28

    Clap clap vous confirmez donc votre position des "experts" santé au service, commandé, DU GVT. Mais que cela signifie-t-il? Que ces experts comme le gvt ont à cœur la santé publique, et cela vous géne? le Que le GVT aurait un plan secret, mais alors tous les GVT l'ont, une big conspi, dans quel but, le big reset, cela serait donc votre point de vue, fallait le dire. Mais bon il semble que pour vous, avec votre <perte de confiance>, tout les domaines et experts sont équivalents réduit à un même groupe , cela démontre juste votre incapacité à penser la complexité, votre pensée primaire qu'y ne peut dépasser le stade du binaire. Merci de ce témoignage.

  • Posté par collin liliane, jeudi 7 juillet 2022, 0:18

    @ Chapelle Nelly Ou comment nier la réalité... il suffit de voir le nombre de vaccinés mentionné dans l'article pour constater que la toute grande majorité de la population y croit. Par ailleurs, il n'y a aucune comparaison possible entre les constatations expérimentales d'experts médicaux et les opinions subjectives d'experts politiques ou financiers.

  • Posté par Chapelle Nelly, mercredi 6 juillet 2022, 23:22

    @ masacry : merci pour ces bonnes nouvelles mais vous devez être un des derniers à encore y croire Et regardez aussi les critiques sur les avis des experts économiques concernant le pouvoir d'achat ou la fiscalité. Pourquoi les avis des experts "santé" seraient-ils plus judicieux puisque tous ces experts SERVENT le même gouvernement. La perte de confiance va grandissant

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs