Accueil Monde Union européenne

Conférence sur l’avenir de l’Europe: gare à l’effet retour

Que vont devenir les 326 propositions émises par les citoyen(ne)s européen(ne)s ? Le Parlement pousse au suivi, le Conseil freine...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’était il y a deux mois presque jour pour jour. Les citoyens européens livraient leurs 49 propositions (traduites en 326 mesures) pour une Europe plus forte et plus efficace. Emmanuel Macron, Ursula von der Leyen et Roberta Metsola s’étaient engagés à en faire (bon) usage. Le Parlement européen avait aussitôt mis les bouchées doubles, voyant dans le rapport final de la Conférence sur l’avenir de l’Europe une opportunité d’arracher une révision des Traités qui (entre autres) lui accorderait le droit d’initiative et supprimerait la règle de l’unanimité. De quoi alimenter les discussions au Sommet de fin juin ? Du tout… Les chefs d’Etat et de gouvernement « n’en ont pas débattu directement », a concédé Charles Michel ce mercredi. Le président du Conseil européen a toutefois rappelé que les conclusions de la réunion « prennent en considération » le travail effectué.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs