Accueil Monde Union européenne

Energie: l’Europe se prépare au risque de pénurie

La Commission présentera, le 20 juillet, son plan d’urgence. La Tchéquie a convoqué une réunion extraordinaire des ministres de l’Energie le 26 juillet.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Il faut se préparer à tous les scénarios, de la réduction à la coupure totale de l’approvisionnement russe. Douze Etats membres y sont déjà confrontés. » Ursula von der Leyen a confirmé, mercredi au Parlement européen, que la Commission travaille à un Plan d’urgence européen, pour faire face à tout risque de pénurie énergétique. « Chaque Etat membre doit avoir le sien, nous les avons actualisés ensemble. Mais il faut une approche coordonnée au niveau de l’Union, pour assurer notre sécurité d’approvisionnement. »

L’exécutif présentera sa stratégie le 20 juillet prochain. Dans la foulée, la présidence tournante tchèque a convoqué une réunion extraordinaire des ministres de l’Energie, le 26 juillet, sur « la préparation de l’UE pour l’hiver prochain dans le domaine énergétique ». D’ici là, l’Union travaille au remplissage des stocks (55 % la semaine dernière), à la diversification des fournisseurs. Et au plan d’urgence. « Le pire serait que nous agissions comme 27 acteurs nationaux. Souvenez-vous des débuts du covid, ce n’est pas ça qu’il faut faire, a insisté la présidente de la Commission. Quand on agit ensemble, on s’en sort ! »

Concrètement, les experts sont en train d’analyser où les besoins en gaz sont les plus élevés, et comment s’assurer que les réserves disponibles y soient acheminées, en cas de pénurie. Ce qui suppose une solidarité entre Etats membres mais aussi une réduction de la consommation. Quid de mesures contre la flambée des prix ? Les propositions de la Commission ne sont attendues, sur ce plan, qu’à la fin de l’été. Sans que des pistes très concrètes ne se dégagent pour l’heure, au-delà d’une plateforme d’achats groupés.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 8 juillet 2022, 23:18

    Les Européens se sont piégé eux-mêmes en abandonnant le nucléaire ... avec la stupidité de ne compter que sur le Gaz (+ polluante et provenant de Russie). Rien à voir avec "les sanctions" : le problème était plus en amont !

  • Posté par Nica Radu-Catalin, jeudi 7 juillet 2022, 10:09

    C'est surtout l'Europe qui a mis en place des sanctions nécessaires mais sans effets sur les Russes : la guerre continue, les ressources énergétiques vont vers l'Inde te la Chine. Ces sanctions ont surtout de l'impact sur les européens trop dépendants des ressources russes. Comme d'ailleurs les milliards qui partent en pure perte vers l'Ukraine et qui auraient pu mieux servir les pays européens. Dans leur haine aveugle du monde communiste et dans leur encore plus aveugle suivi des USA l'Europe sanctionne sévèrement sa propre population qui vit en temps de guerre sans les bombardements et les destructions massives comme en Ukraine. Bref encore des choix et des décision néfastes des bureaucrates dans leur tour d'ivoire lesquels en frappant la Russie frappe surtout de manière indirecte mais efficace sa propre population déjà paupérisée par le covid.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 7 juillet 2022, 19:08

    Propagandastaffel pro-Putin.

  • Posté par Herold Gustave, jeudi 7 juillet 2022, 9:09

    Ursule a un plan DAMAR

  • Posté par Neznau Nepomnu , mercredi 6 juillet 2022, 23:33

    Déjà qu'on nous a demandé de baisser le thermostat mais là en fait il n'y aura plus besoin de le baisser car il n'y aura pas de gaz tout simplement. Bon der leyen est une criminelle. Elle doit aller devant la CPI

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une