Accueil Immo

Les acheteurs de moins de 30 ans reviennent timidement sur le marché immobilier (infographies)

Le nombre d’acheteurs de 30 ans ou moins augmente par rapport à 2021 sur un marché immobilier qui les avait vus s’effacer quelque peu à cause de la situation économique incertaine causée par la pandémie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les plus jeunes acheteurs de biens immobiliers du pays se trouvent à Anvers et au Limbourg. L’âge moyen des propriétaires s’élève à 38 ans dans les deux provinces flamandes, ressort-il du dernier baromètre trimestriel de la Fédération des notaires. C’est-à-dire deux en moins que la moyenne belge (40 ans) au moment d’une transaction. Dans l’autre sens, l’acquéreur moyen belge le plus âgé (43 ans) se trouve en Brabant wallon, puis à la côte belge et dans la province de Namur (41 ans).

Au-delà de ces chiffres, la Fédération des notaires constate un léger rajeunissement des acheteurs belges depuis janvier 2022. Entre 2021 et 2022, la tranche d’âge inférieure ou égale à 30 ans progresse de 27,9 % à 29,8 %. A l’inverse, celle des 51-65 ans diminue de 16,7 % à 15 %. De quoi faire retomber l’âge moyen à 39 ans, soit son niveau de 2018 et 2019. Alors que, depuis deux ans et le début de la crise sanitaire, l’âge moyen s’élevait à 40 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs