Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: l’abattement immobilier fiscal bientôt rehaussé

L’exécutif bruxellois devrait approuver la semaine prochaine en seconde lecture un avant-projet d’ordonnance modifiant le système des droits d’enregistrement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

De nombreux acheteurs connaissent le chiffre par cœur à Bruxelles. En cas de première acquisition immobilière, ils bénéficient d’une intéressante ristourne fiscale. Depuis 2017, la législation prévoit un abattement sur la première tranche de 175.000 euros de leurs droits d’enregistrement (12,5 %). Concrètement, le montant économisé s’élève à 21.875 euros. Le bénéficiaire doit s’engager à occuper le bien durant cinq années. La mesure concerne les biens de moins de 500.000 euros. Elle vise notamment à aider les célibataires et les plus jeunes à accéder à la propriété. Dans sa déclaration de politique générale, l’exécutif bruxellois a prévu de revoir le régime d’abattement en fonction de l’évolution des prix de l’immobilier. Un avant-projet d’ordonnance se trouve sur la table du gouvernement. Il prévoit de rehausser l’abattement sur une tranche de 200.000 euros. Le ministre bruxellois des Finances Sven Gatz (Open VLD) vise un passage en seconde lecture la semaine prochaine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, mercredi 13 juillet 2022, 12:10

    Il serait plus utile de revoir la taxe sur le revenu cadastral à Bruxelles. J'habite dans une chaussée fronti§re avec la région flamande. J'habite une maison bel-étage en face des villas cossues. Je paye le double de la taxe sur le revenu cadastral de ces villas cossues. Quand on relève l'impôt sur le revenu cadastral uniformément sur tout le territoire belge de X%, c'est injuste car la différence est importante pour nous. Veut-on forcer la 'classe dite moyenne' Bruxelloise à quitter le territoire?

  • Posté par Esquenet Alexandre, jeudi 7 juillet 2022, 19:53

    Comme pour les moutons.

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs