Accueil Monde Europe

Des départs en cascade depuis le début de l’ère Johnson

Depuis son arrivée à la tête du gouvernement britannique, Boris Johnson a été délaissé par une cinquantaine de ses proches et lointains confrères et collaborateurs. Une cinquantaine en deux ans et demi, dont une quarantaine rien que ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La démission des ministres britanniques Sajid Javid (Santé) et de Rishi Sunak (Finances) mardi soir ont agi comme une véritable boîte de pandore. En fin de journée mercredi, plus de 40 personnes issues de l’entourage de Boris Johnson ont annoncé leurs départs, que ce soit de députés exerçants des fonctions d’assistant au sein de ministères ou à des rôles plus importants comme pour Robin Walker, secrétaire d’Etat aux règles au sein de l’Ecole ou encore Jo Churchill, secrétaire d’Etat à l’Environnement. Les raisons avancées par ces démissionnaires tournent toujours autour des mêmes thèmes : l’intégrité au sein du gouvernement, les différences d’opinion avec le Premier ministre, manque de leadership du Premier ministre, en tant que chef du parti comme pour diriger la nation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs