Accueil Société

Migration: l’armée appelée à la rescousse pour créer 750 places d’accueil

Le gouvernement fédéral s’est entendu sur un panel de mesures afin de répondre à la crise de l’accueil en Belgique. Les demandeurs d’asile dormiront provisoirement dans des hangars avant l’installation d’un village de containers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Il y a quelques jours, un employé de Fedasil avait pris l’initiative de distribuer des formulaires de refus aux migrants qui venaient frapper aux portes du Petit Château en exigeant d’être logés immédiatement, l’État belge ayant été condamné à le faire sous la menace d’astreinte. Des solutions ont jusqu’ici été trouvées in extremis pour éviter que le contribuable belge ne finance par ricochet la crise de l’accueil. Mais il fallait des places, plus de places.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Adolphe BoniZeur, president du Waalse Belang, vendredi 29 juillet 2022, 7:51

    Et pour quoi l’armée ? Ils pourraient être hébergés dans les locaux du Soir et la RTBF.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs